Minéraux dits des "terres rares" : la Chine augmenterait ses réserves

Publié le par Cristal

terres-rares1.jpg

Une usine du groupe minier Baogang Group, le plus grand producteur chinois de terres rares, en avril 2011

La Chine compte augmenter de 18.000 tonnes ses réserves stratégiques de terres rares, a rapporté vendredi un journal chinois, une décision qui pourrait renforcer les inquiétudes à l'étranger sur la mainmise chinoise sur ces métaux servant aux hautes technologies.

L'agence gouvernementale chargée de la gestion de ces réserves compte effectuer ces approvisionnements supplémentaires auprès du groupe minier Inner Mongolia Baotou, a indiqué le Quotidien national des affaires.

Le journal n'a pas précisé le volume actuel des réserves stratégiques de terres rares chinoises, qui sont achetées en utilisant des fonds publics. La constitution par la Chine de ces stocks inquiète à l'étranger car cela pourrait réduire encore le volume des exportations chinoises.

La Chine extrait à elle seule plus de 95% des terres rares de la planète. Il s'agit d'un groupe de 17 minéraux possédant des propriétés chimiques et électromagnétiques proches, servant à fabriquer entre autres ordinateurs, écrans, matériel audio, caméras et appareils photo, pièces automobiles, ampoules ou piles.

Les Etats-Unis, l'Union européenne et le Japon ont porté plainte devant l'Organisation mondiale du commerce (OMC) en mars dernier, arguant que l'industrie chinoise du secteur cherchait à profiter de sa position de quasi monopole.

Les partenaires commerciaux de la Chine l'ont accusée de chercher à faire monter les prix et de forcer les entreprises étrangères du secteur à se relocaliser en Chine pour gagner un accès aux terres rares.

Le gouvernement chinois a annoncé mercredi augmenter très légèrement ses quotas d'exportation de terres rares pour cette année. Le niveau des quotas pour 2012 reste toutefois à peu près le même qu'en 2011.

Copyright © 2012 AFP. .

Commenter cet article