Neuf Minéraux à éviter car toxiques ou dangereux

Publié le par Cristal

Arsenic, mercure, sulfate de cuivre sont autant de substances toxiques contenues dans des cristaux ou des roches. Bien qu’ils se présentent sous la forme de magnifiques cristaux, certains minéraux doivent être manipulés avec une grande précaution.

Chalcantite   Chalcantite

Sous des aspects bleutés séduisants parfois nuancés de vert, la chalcantite est en fait du sulfate de cuivre hydraté. Translucide, ce minéral est souvent sous forme d’agrégats, stalactitiques ou fibreux. Attention, le sulfate de cuivre est nocif en cas d’ingestion et irritant en cas de contact.  Cette dangerosité lui a valu le surnom de vitriol de Chypre. 
Crédits photos : ©fr.academic.ru

 

Cinabre   Cinabre toujours rouge

La formule du Cinabre est simple : HgS. Vous aurez reconnu du sulfure de mercure, le minerai de mercure le plus commun dont les gisements sont malgré tout exploités depuis des millénaires. La présence du mercure, métal neurotoxique et néphrotoxique en font un poison redoutable. Pas étonnant qu’il soit aussi rouge que la pomme croquée par Blanche-neige.
Crédits photos : ©or-pigments.com

 

 

Orpiment   Orpiment en druse

Après le mercure, voilà l’arsenic. L’orpiment n’est rien d’autre que du trisulfure d’arsenic, avec des traces de mercure, de germanium et d’antimoine. De couleur jaune, les cristaux peuvent atteindre 10 cm. Véritable cocktail de minéraux toxiques, il n’est plus utilisé comme pigment. L’industrie s’en sert dans les semi-conducteurs.
Crédits photos : © desertscope.com

 

Pharmacolite   Pharmacolite

Ce cristal blanc est un arséniate de potassium et de fer hydraté. Le nom de ce gypse signifie « pierre-poison », en référence à l’arsenic qu’elle contient. 
Crédits photos : © Mindat.org

 

 

 

 

 

 

Réalgar    Réalgar cristaux batonnets

Encore de l’arsenic dans ce sulfure de formule  As4S4.  Sous l’effet de la lumière, le réalgar devient du pararéalgar, parfois confondu avec de l’orpiment (As2S3) du fait d’une structure similaire. La teinte de ce minéral est rouge et il était utilisé comme pigment jusqu’à la fin du 19ème. Le réalgar tient son nom de son autre utilisation plus radicale en tant que mort-aux-rats.
Crédits photos : © Mindat.org

 

 

 

 

Hutchinsonite    Hutchinsonite

Non, le nom de ce minéral n’est pas un hommage à la série américaine Starsky et Hutch mais au minéralogiste anglais Arthur Hutchinson. L’hutchinsonite est composée de sulfure de plomb, thallium et arsenic avec des traces d’argent et d’étain. Sous forme de cristaux, on en trouve dans des veines hydrothermales, ces circulations de fluides chauds en lien avec la cristallisation d’un magma ou une fin d’éruption volcanique.
Crédits photos : © Mindat.org

 

Kryptonite     Kryptonite blanche, peut être verte

Cette pierre d’origine extra-terrestre peut prendre différentes couleurs, mais les plus dangereuses sont les vertes, rouges, bleues et dorées. Cette roche peut même être mortelle en cas d’exposition prolongée. Heureusement, sa toxicité n’affecte que les kryptoniens.
(très très très rare)
Crédits photos : © News.bbc.co.uk

Par Audrey Loubens (sans les photos)

Source : http://www.techniques-ingenieur.fr/actualite/articles/et-les-7-mineraux-les-plus-toxiques-sont-25665/

 

Suite de cet article par Cristal


La Schungite en lithothérapie  Shungite en pierre roulée

La shungite appelée aussi shunguite, est un minerai en fait, et pas un minéral. Il est constitué d'un ensemble de métaux lourds comme le mercure, le plomb etc. Sa structure moléculaire de fullerènes C60 et C70 est une base de carbone ordonné. Cette structure n'est pas une structure cristalline naturelle référencée dans les structures christallographiques des minéraux et des cristaux.
Crédits photos : © Planete-Cristal

Nous vous déconseillons fortement les élixirs avec ce minerai de shungite !

Si vraiment vous voulez l'utiliser avec de l'eau, prenez la méthode indirect :
Introduisez le minerai de shungite dans un récipient étanche et ensuite ce récipient dans un bocal d'eau. Il doit avoir aucun contact entre l'eau et la shungite.

Vibratoirement, la shungite est "vide" comme un morceau de verre fabriqué, comme un morceau de charbon brut.  
Faites l'expérience : prenez une shungite dans la main gauche, et fermez les yeux dans le lachez-prise. Faites la même chose avec une grosse tourmaline noire et comparez vos résultats. Pour plus de réussite, n'attendez rien, dans le laisser-faire ;)
Votre propre expérience vaut plus que 1000 articles de presses !
 

Attention aux minéraux radioactifs !

Les minéraux comme l’autunite, la pechblende, la monazite ou la torbénite sont fortement radioactifs ! Avis aux collectionneurs de minéraux car la radioactivité est détectée uniquement avec des compteurs Geiger peu vendus et utilisés par les collectionneurs. Ces minéraux sont attractifs car leur rayonnement donne souvent de belles couleurs franches dans les jaunes, verts ou oranges flashy.

Autunite radioactive

 

 

Pour en savoir plus, cet excellent document de la CRIIRAD (en Pdf) :

http://www.criirad.org/objets-radioactifs/16-30mineraux%20radioactifs.pdf

 

 

 

 

 

Crédit image : ©Wikipédia

 

Publié dans Cristaux et sciences

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article