Un "train d'or nazi" vient d'être retrouvé !

Publié le par Cristal

 

 

Un train chargé d'or du Troisième Reich, découvert récemment et faisant la une des journaux allemands pourrait contenir également la Chambre d'ambre du tsar Pierre Ier de Russie, ont annoncé les experts lundi lors d'une conférence de presse à Varsovie.

La Chambre d'ambre, un ensemble de panneaux d'ambre sculptée qui ornait autrefois les murs d'une chambre du palais Catherine, a été volée par les nazis en 1941 et a disparu deux ans et demi plus tard. Depuis 70 ans, les chasseurs de trésors les plus fervents refusent de baisser les bras et cherchent à la retrouver.

Les trésors du train blindé nazi déchaînent l'imagination du grand public. Les autorités polonaises insistent pourtant sur le fait qu'il faut encore établir l'authenticité des trésors découverts. "Si c'est le véritable train d'or, on y trouvera des vastes quantités de panneaux, peut-être des diamants, des rubis et d'autres pierres précieuses," selon l'auteur et journaliste britannique Tom Bower, cité par Sky News. Ce train long de 150 mètres contiendrait des équipements militaires, des bijoux, des œuvres d'art ou des documents d'archives, à en juger d'après une photographie géo-radar prise par les deux chasseurs de trésor de nationalité allemande et polonaise qui découvert le train légendaire. Selon les estimations des experts, la valeur totale des biens se chiffrerait à 385 millions de dollars.

 

 

Outre une collection de panneaux et de pierres précieuses, le train pourrait héberger un trésor encore plus exceptionnel, estime Tom Bower, l'auteur de "Trésor nazi: une histoire complète de la conspiration du vol hélvéto-nazi de 50 ans". En particulier, M. Bower a ravivé l'espoir d'y retrouver la fameuse Chambre tout en ambre, fabriquée à Berlin sur une commande de Frédéric-Guillaume Ier de Prusse et offerte ensuite au tsar Pierre Ier de Russie.

Ce chef-d'œuvre légendaire, volé dans les environs de Saint-Pétersbourg (Tsarskoïe Selo), représente une pièce aux murs recouverts d'éléments d'ambre sculptés. L'identique de la Chambre a été inaugurée en 2003 après presque 30 années de travaux au palais Catherine à Saint-Pétersbourg. Les trésors découverts ont agité de nombreux éventuels héritiers, dont le Congrès juif mondial et la Russie. Le vice-ministre polonais de la Culture Piotr Zuchowski s'est pourtant érigé contre toute possibilité de remise du train à la Russie. D'après lui, les trésors seront restitués à l'Etat polonais, si ses propriétaires légitimes ne se présentent pas. Le gouvernement polonais invite le public à ne pas tirer de conclusions hâtives pour le moment, car il faudra bien quelques mois pour analyser le train découvert. Il reste encore à décider qui fera partie du groupe responsable de déterminer la valeur du contenu de train. Mikhail Joffe, défenseur des droits de l'homme, insiste sur le fait que la Russie doit être également représentée, et que des experts internationaux doivent participer à l'évaluation des trésors. Néanmoins, les discussions prématurées au sujet de la Chambre d'ambre pourraient bien s'avérer être inutiles. De plus, il est fort probable que la chambre soit sérieusement endommagée après un demi-siècle de tribulations de par le monde. L'ambre est fragile et sensible aux conditions climatiques. D'autres objets précieux pourraient se trouver aussi dans un état détérioré. Source : http://fr.sputniknews.com/international/20150901/1017902972.html

Un "train d'or nazi" vient d'être retrouvé !

Publié dans Beauté des minéraux

Commenter cet article